comment trouver mission freelance

Comment trouver des missions quand on est freelance ?

La recherche de mission est l’un des aspects qui angoissent les développeurs qui envisagent de devenir indépendant. En SSII (ou ESN selon la nouvelle appelation), mission ou pas, le salaire tombe quoi qu’il arrive. Quand on est à son compte, on ne sait pas par où commencer et ça peut donner le vertige. Pourtant, de nombreux services se sont créés pour faciliter la mise en relation entre clients et freelance et vous allez voir que, quel que soit votre statut, les sociétés de service ne vous oublieront pas.

Les freelances intéressent aussi les sociétés de service

On parle de vertige car se retrouver seul face à la recherche de mission peut s’apparenter à un grand saut dans le vide. Pourtant, devenir freelance n’est pas synonyme de solitude. Vous allez travailler dans un ecosystème que vous connaissez et dans lequel de nombreux acteurs auront des intérêts convergeant avec les vôtres. Vos amis les commerciaux de SSII reçoivent en permanence des appels d’offres émanant de grosses entreprises et n’ont pas forcément les ressources qu’il faut disponibles en interne et en intercontrat. Dans ces cas là, ils se tournent vers les freelances ou les chômeurs pour des disponibilité en express. Si vous voulez vous faire connaître des SSII, les meilleurs sites à utiliser sont les sites de recherche d’emploi au premier rang desquels se trouvent Monster.fr puis Cadremploi et l’APEC. Dans votre titre de CV ou dans l’intitulé de votre profil indiquez votre statut de freelance ainsi que votre disponibilité immédiate et vous recevrez immédiatement une demi douzaine de coups de téléphone. Nous verrons en fin d’article que leur apport d’affaire sera évidemment payant mais ils vont vous mettre en relation avec des clients inaccessibles aux freelance pour cause de référencement et seront donc incontournables si vous voulez accéder aux grands comptes.

Les nouvelles plateformes pensées pour les freelances

Un peu sur le même modèle que les monster et cadremploi, des plateformes spécialisées dans l’économie des indépendants se sont montées et mettent en relation des clients finaux avec des indépendants. Sur des sites tels qu’Hopwork ou Missioneo vous pourrez créer votre profil et vous faire connaître d’entreprises intéressées par vos compétences. Sur Hopwork, les sociétés de service sont en théorie interdites. En réalité elles trouvent toujours le moyen de se créer des comptes et pourront vous contacter sans passer par le site. La plus value d’Hopwork c’est de sécuriser les paiements, le client devant provisionner le montant de la mission via hopwork qui vous versera ensuite l’argent à la fin de la mission. Ce service ayant un coût, les clients vous proposeront souvent de passer en direct avec eux, à vous de voir si vous voulez prendre le risque d’un impayé pour gagner un peu plus. Sachez également qu’Hopwork vous assure en responsabilité civile pendant le temps de votre mission si vous passez par eux.

Combien coûtent ces systèmes de mise en relation ?

En général, vous devrez laisser entre 10 et 15% de votre facturation à votre apporteur d’affaires, qu’il s’agisse d’une SSII ou d’Hopwork. Certains intermédiaires préfèrent demander un forfait, 100€ par jour par exemple, pour vous obtenir une mission. Dans ces cas là, que vous facturiez 400€ ou 800€ leurs services vous coûteront le même prix. Quand vous fixerez votre tarif vous devrez donc intégrer ce coût pour être sûr de gagner correctement votre vie.

Obtenez Gratuitement Votre Entretien Personnalisé

Avant de vous lancer en freelance, demandez votre premier entretien personnalisé gratuit. Vous pourrez échanger et obtenir :

  1. Des conseils personnalisés pour vous lancer
  2. Des contacts avec des experts (banquiers, expert comptable, assureurs…)
  3. Des outils de pilotage financiers
  4. 1 an de coaching

Cet entretien est Gratuit et Sans Engagement ! Lancez votre activité rapidement et dans les meilleures conditions grâce aux conseils de professionnels aguerris.