freelance salarié ssii comparatif

Freelance ou salarié en SSII – Le comparatif

Il est très rare qu’un développeur ou consultant démarre sa carrière en freelance. Il passe en général par une SSII avant de se poser la question de l’indépendance. Si vous vous êtes en train d’hésiter à franchir le pas et à devenir freelance, voici le comparatif des situations de freelance et de salarié en SSII.

Salaires et revenus

La question des salaires est souvent celle qui déclenche l’envie de devenir freelance. Quand on est salarié en SSII, on sait combien on est facturé, on sait combien on est payé et on peut facilement calculer le delta. Attention quand même aux raccourcis, vous gagnerez bien plus en freelance qu’en salarié mais peut être pas dans les proportions que vous imaginez. En tant que salarié, vous touchez toujours le même salaire que vous soyez facturé ou pas. En freelance, vous gagnez plus mais pas de mission = pas de salaire. Et vous paierez vous même votre protection sociale. Si on compte 200 jours facturés dans l’année, ce qui vous laisse 5 semaines de congés et 3 semaines d’intercontrat, vous allez tourner à environ (400€ x 200 jours) * 60% (une fois les charges retirées) ce qui vous donnera 48K€ net soit 4000€ net par mois. Si vous salaire en SSII est inférieur à 4000€ net vous allez donc gagner plus en indépendant.

Sécurité et qualité de vie

En termes de sécurité, le statut de salarié est plus stable que celui de freelance. Les banques vous prêteront plus facilement et votre conjoint sera plus calme quand vous lui parlerez de vos évolutions de carrière. Vous aurez aussi droit au chômage alors que ce ne sera pas le cas en freelance. En revanche, vous serez dépendant du bon vouloir de votre patron, pourrez avoir à faire votre intercontrat au siège à répondre à des appels d’offres et ça en saoule plus d’un. En freelance vous disposez d’autant de jours de congés que vous voulez, vous les posez comme bon vous semble et choisissez plus facilement le lieu de votre mission. Les 2 statuts ont des avantages et des faiblesses différents, à vous de voir où se trouvent vos priorités.

Administratif

Sur ce point, il n’y a pas photo, le statut de salarié est bien plus reposant. Si remplir vos CRA vous fatigue, le statut de freelance n’est peut être pas fait pour vous. Entre les déclarations fiscales, sociales, les factures à envoyer, la comptabilité à tenir… il y a pas mal de contraintes. Le positif c’est que vous faites ça pour vous et c’est donc bien plus motivant. Et puis dans votre compta vous pouvez mettre des frais personnels ça donne du baume au coeur 🙂 Mais il est préférable de ne pas souffrir de phobie administrative quand on passe à son compte !

Développement personnel

Pour finir, parlons de nous. On le sait, les SSII traitent mal leurs consultants. Les formations sont baclées, les congés sont posés à notre place, les missions sont forcées… En étant votre propre patron vous pourrez développer vos compétences, choisir vos clients, poser vos congés quand vous voulez… et vous n’aurez pas à craindre les coups de fils de commerciaux mal intentionnés. Vous l’aurez compris, on préfère de loin notre vie d’indépendant à notre vie de salarié, ça ne convient pas à tout le monde et ça demande des efforts au démarrage mais une fois lancé vous allez considérablement améliorer votre vie.

Obtenez Gratuitement Votre Entretien Personnalisé

Avant de vous lancer en freelance, demandez votre premier entretien personnalisé gratuit. Vous pourrez échanger et obtenir :

  1. Des conseils personnalisés pour vous lancer
  2. Des contacts avec des experts (banquiers, expert comptable, assureurs…)
  3. Des outils de pilotage financiers
  4. 1 an de coaching

Cet entretien est Gratuit et Sans Engagement ! Lancez votre activité rapidement et dans les meilleures conditions grâce aux conseils de professionnels aguerris.