devenir freelance pour contre

Devenir Freelance : Les pour et les contre

Je suis un ancien salarié de SSII et je suis devenu freelance, vous imaginez donc que pour moi il y a plus de pour que de contre mais devenir freelance n’est pas une sinécure. Si vous envisagez de passer indépendant, je vous résume ici les avantages et les inconvénients de la situation de freelance.

Freelance : Les Pour

La rémunération

Le gros avantage à passer freelance c’est évidemment la rémunération. Vous pourrez facilement doubler votre salaire en passant indépendant. Avec un TJM minimal à 400€ par jour vous tournerez à environ 5 ou 6k€ par mois, un salaire qu’aucune boîte de conseil ne vous offrira. Et les petites augmentations de 20€ par jours vous amèneront immédiation 200€ net sur un mois. Comparez avec vos augmentations en tant que salarié, vous verrez vite que vous n’êtes pas dans la même dimension.

Le choix des missions

L’autre avantage c’est de pouvoir plus facilement choisir ses missions. En société de service, on peut vous mettre la pression pour accepter une mission, même si elle est loin de chez vous ou si elle ne correspond pas à votre plan de carrière. En freelance, vous choisissez seul des missions que vous acceptez, de votre rythme de travail, de votre TJM… Et dans l’informatique vous êtes sûr de toujours trouver des missions, vous êtes une ressource rare et vous aurez le luxe de pouvoir sélectionner ceux avec qui vous allez travailler.

L’épanouissement personnel

Devenir votre propre patron va complètement changer votre vision du travail. Chaque journée travaillée va directement aller dans votre poche, chaque négociation réussie va imputer positivement votre pouvoir d’achat et vos recherches de missions vont devenir bien plus concrètes. Ca ne conviendra pas à tout le monde mais moi je ne redeviendrais salarié pour rien au monde.

L’aménagement de votre temps

En tant que freelance, vous avez autant de congés que vous le voulez. Ces congés ne sont pas payés mais comme vous gagnez 2 fois plus quand vous facturez vous pouvez vous permettre de travailler beaucoup moins. Vous verrez qu’au départ on n’ose pas prendre de congé, on se dit que tant qu’on a une mission il faut en profiter et facturer mais dès que vous aurez dépassé les 3 mois de facturation et que vous aurez encaissé vos premiers virement vous comprendrez vite que vous avez le droit et les moyens de vous reposer de temps en temps.

Freelance : Les contre

L’administratif

Avant même de devenir freelance, vous allez devoir choisir votre statut, déclarer vos activités, etc… Si vous ne vous faites pas accompagner, ça pourra vite devenir lourd à la fois pour trouver de l’info et pour vous déclarer. Une fois lancé, vous allez devoir déclarer vos revenus, tenir votre compta, payer votre assurance maladie et votre retraite, etc… Au départ c’est lourd mais une fois passée la première année ça tourne mieux.

Les démarches commerciales

Quand vous êtes salarié, on cherche des missions pour vous. En freelance vous êtes seul. Vous devez vous inscrire sur les bons sites et mettre à jour vos profils pour que les clients vous repèrent et vous proposent des missions. Comme dit plus haut, vous avez des compétences recherchées, vous n’allez pas avoir trop de mal à trouver, mais vous devrez quand même négocier votre TJM, rédiger votre contrat, etc… Heureusement, des conseils peuvent vous accompagner et vous coacher pour vous faciliter ces négociations.

Le risque

Evidemment, en freelance vous prenez un risque financier. Déjà, vous n’avez pas droit au chômage, si vous n’avez pas de mission vous vivez sur votre trésorerie. Ensuite, quand vous commencez une mission, vous devez vivre avec les délais de paiement, en général de 45 jours fin de mois. Ca signifie que si vous commencez une mission le 1er janvier, vous envoyez votre facture le 31 janvier et êtes finalement payé 45 jours plus tard, c’est à dire mi mars. Ca fait 2 mois et demi à vivre sans revenus mais finalement 1 mois et demi seulement de plus que quand vous êtes salarié.

Bilan

Selon moi, le bilan est nettement positif pour le statut de freelance. L’argument financier l’emporte sur quasiment tout le reste. Les risques sont faibles dans nos métiers et en négociant bien votre fin de CDI vous pourrez vivre avec votre solde de tout compte voire même négocier le chômage. Devenir freelance a été la meilleure décision de ma vie professionnelle, j’espère qu’il en sera de même pour vous.

Obtenez Gratuitement Votre Entretien Personnalisé

Avant de vous lancer en freelance, demandez votre premier entretien personnalisé gratuit. Vous pourrez échanger et obtenir :

  1. Des conseils personnalisés pour vous lancer
  2. Des contacts avec des experts (banquiers, expert comptable, assureurs…)
  3. Des outils de pilotage financiers
  4. 1 an de coaching

Cet entretien est Gratuit et Sans Engagement ! Lancez votre activité rapidement et dans les meilleures conditions grâce aux conseils de professionnels aguerris.